LE TRAVAILLEUR CATALAN

Le préfet étant le seul représentant de l’État dans le département, Jean Vila, maire de Cabestany, lui demande de transmettre les inquiétudes et les difficultés des maires au ministre de l’Intérieur, son autorité de tutelle.

Le 4 mai, à la veille du déconfinement, Jean Vila, maire de Cabestany, a adressé une lettre au préfet des Pyrénées-Orientales. Il y note que depuis le confinement et aujourd’hui encore les déclarations du gouvernement ont défini un nouveau couple en charge de leur mise en place, le préfet et le maire. Or fait-il remarquer « depuis ces presque deux mois je n’ai personnellement eu aucun contact, aucune circulaire des services de la préfecture pour m’expliquer comment ce couple allait prendre ensemble les mesures nécessaires ».

Il passe en revue l’ensemble des problèmes qui, après les contraintes du confinement se posent aux maires, pour réaliser le déconfinement : absence de masques, conditions matérielles et sanitaires indispensables pour le retour aux écoles, notamment. Il met en évidence le poids financier imposé aux communes, estimant que l’État qui fait des efforts pour l’économie doit aussi prendre des mesures pour aider les mairies. Le préfet étant le seul représentant de l’État dans le département, le maire de Cabestany lui demande de transmettre les inquiétudes et les difficultés des maires au ministre de l’Intérieur, son autorité de tutelle.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Les jours heureux ? - L’heure du déconfinement a sonné. Mais si l’attestation pour sortir acheter son pain n’est plus nécessaire, l’horizon est loin d’être dégagé. Contrairement à ce que peuvent laisser penser quelques stupides attroupements, l’heure reste au respect…

Les jours heureux ? Lire la suite »

Plan de déconfinement approximatif et dangereux - Assemblée Nationale. Fabien Roussel a expliqué le vote du groupe GDR-PCF contre le plan de déconfinement gouvernemental. «Nous ne voterons pas votre plan car il laisse trop de places aux approximations et face à un tel…

Plan de déconfinement approximatif et dangereux Lire la suite »

Humeur qu’il est urgent de dé-confiner - Le jour d’après… ? Je ne sais plus, les jours d’après se bousculent : dans ma tête ils sont deux à se disputer. Un trop sérieux et un plus fantaisiste. Le sérieux d’abord… Le jour…

Humeur qu’il est urgent de dé-confiner Lire la suite »