LE TRAVAILLEUR CATALAN

Ecologie

Un projet pharaonique lourd de conséquences

Forêts. Le groupe Florian projette d’implanter fin 2020 une gigantesque scierie industrielle au pied des Pyrénées pour exploiter le bois de hêtre d’Hendaye à Collioure ! Le groupe italien Florian qui possède plusieurs scieries industrielles en Europe a déposé un projet d’exploitation de bois de hêtre dans les Pyrénées sur le Plateau de Lannemezan. Cette scierie …

Un projet pharaonique lourd de conséquences Lire la suite »

L’économie contre l’environnement !

Patrimoine. Le conseil d’état a autorisé la réouverture d’une carrière sur le secteur de Vingrau, en sacrifiant une faune et une flore protégées. Dans les Pyrénées-Orientales avec ou sans crise sanitaire, le secteur de l’emploi est en souffrance, néanmoins c’est aussi un département qui rayonne par son aspect touristique et son environnement, avec des sites …

L’économie contre l’environnement ! Lire la suite »

« Le 49.3 » du préfet des P.-O. !

Éoliennes industrielles à Passa. L’arrêté préfectoral est tombé le 28 février. Les travaux autorisant l’exploitation de six éoliennes à Passa peuvent commencer. Les citoyens et leurs associations sont vent debout. Le vendredi 28 février, le préfet Chopin a fait paraître l’arrêté « portant autorisation environnementale d’exploiter une installation de production d’électricité utilisant l’énergie mécanique du …

« Le 49.3 » du préfet des P.-O. ! Lire la suite »

Pas paniqués mais révoltés !

Pas paniqués mais révoltés ! Mobilisation. Vendredi 13 mars, un petit rassemblement de jeunes pour le climat a bravé la crainte sanitaire ambiante.  Que dire du Covid 19, affectant l’humain, quand la préoccupation est la santé de la planète pour préserver l’ensemble de l’humanité présente et à venir ? Une vingtaine de militants pour le …

Pas paniqués mais révoltés ! Lire la suite »

éoliennes de Passa : Le Conseil départemental devant le fait accompli

La présidence du Conseil départemental, sollicitée par la rédaction, a répondu avec un texte de juillet 2019, adressé au Préfet, et valable dans cette période, justifiant le moratoire voté à l’unanimité : « motion votée à l’unanimité demandant, en l’absence d’un document cadre de planification prescriptif et opposable au tiers de ce type d’équipement, potentiellement …

éoliennes de Passa : Le Conseil départemental devant le fait accompli Lire la suite »

Le groupe communiste du Conseil départemental a réagi, sans ambiguïté concernant les éoliennes industrielles de Passa

Évoquant un « 49.3 préfectoral, un passage en force scandaleux », les cinq élus communistes, dont Edith Pugnet élue du canton concerné par les éoliennes industrielles, « dénoncent une décision de l’État qui s’effectue au détriment des paysages et du nécessaire développement touristique ». Le communiqué précise ensuite : « L’indispensable essor des énergies renouvelables …

Le groupe communiste du Conseil départemental a réagi, sans ambiguïté concernant les éoliennes industrielles de Passa Lire la suite »

Rassemblement des coquelicots

Comme tous les premiers vendredis de chaque mois, une bonne vingtaine de personnes soutenant l’appel des coquelicots étaient réunie à Prades ce vendredi 6 mars devant la fontaine de la place du marché. D’autres rassemblement se produisent à la même date dans d’autres communes de France. Le but est d’arriver à bannir l’emploi des pesticides …

Rassemblement des coquelicots Lire la suite »

La mairie de Torreilles valorise ses terres

Agriculture. Le dynamisme de la politique agricole de la commune de Torreilles favorise la mise en œuvre de projets. L’agriculture relève de la compétence de l’agglomération mais à Torreilles, une commission extra-municipale se réunit quatre fois par an et la mairie prend l’initiative de recenser les terres incultes qui pourraient intéresser des porteurs de projets. …

La mairie de Torreilles valorise ses terres Lire la suite »

Local – Ecologie

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. In a gravida diam. Aliquam vitae enim pulvinar, tincidunt mauris id, interdum arcu. Etiam eu quam ac leo lacinia egestas. Sed nec mollis velit. In interdum quam erat. Nunc nec quam nec risus posuere lacinia. Proin et erat felis. Nulla posuere turpis et felis luctus, in mollis …

Local – Ecologie Lire la suite »

SUR LE VIF

Ruffin voit rouge ?

© Capture vidéo Assemblée National. François Ruffin exprime sa colère après avoir entendu que les mesures de revalorisation des salaires,
n’apparaissaient plus dans son texte.

Lors d’une séance de la commission des affaires sociales, le député de la Somme a littéralement explosé de colère. Le pourquoi du « pétage de plomb » ? Il avait déposé un projet de loi visant à améliorer la situation des femmes de ménage qui travaillent très tôt et (ou) très tard. Mais las, les députés macroniens ont complètement vidé son texte de sa substance, le dénaturant complètement. Au moment du vote, Ruffin a donc voté contre le texte présenté.

La présidente de la commission s’est alors fendue d’un commentaire faussement ironique, où elle s’étonnait de voir un député voter contre son propre texte. « C’est la première fois que je vois ça » s’est-elle exclamée ! Le député a alors explosé, balançant à la troupe macroniste qu’il ne pouvait pas voter pour un texte qui n’avait plus rien à voir avec le sien et pointant la malhonnêteté morale de la présidente de la commission.

Jean Vila, maire de Cabestany s’adresse au préfet

Le préfet étant le seul représentant de l’État dans le département, Jean Vila, maire de Cabestany, lui demande de transmettre les inquiétudes et les difficultés des maires au ministre de l’Intérieur, son autorité de tutelle.

Le 4 mai, à la veille du déconfinement, Jean Vila, maire de Cabestany, a adressé une lettre au préfet des Pyrénées-Orientales. Il y note que depuis le confinement et aujourd’hui encore les déclarations du gouvernement ont défini un nouveau couple en charge de leur mise en place, le préfet et le maire. Or fait-il remarquer « depuis ces presque deux mois je n’ai personnellement eu aucun contact, aucune circulaire des services de la préfecture pour m’expliquer comment ce couple allait prendre ensemble les mesures nécessaires ».

Il passe en revue l’ensemble des problèmes qui, après les contraintes du confinement se posent aux maires, pour réaliser le déconfinement : absence de masques, conditions matérielles et sanitaires indispensables pour le retour aux écoles, notamment. Il met en évidence le poids financier imposé aux communes, estimant que l’État qui fait des efforts pour l’économie doit aussi prendre des mesures pour aider les mairies. Le préfet étant le seul représentant de l’État dans le département, le maire de Cabestany lui demande de transmettre les inquiétudes et les difficultés des maires au ministre de l’Intérieur, son autorité de tutelle.

Mille chômeurs de plus dans les P.-O.

(c) Photo Flickr .

Des chiffres du chômage qui explosent suite aux mesures de confinement, du coup Pôle Emploi doit republier les chiffres mensuels, un temps abandonnés. Ainsi notre département compte 990 chômeurs inscrits supplémentaires ce qui porte à 61 600 le nombre de demandeurs d’emplois toutes catégories. à noter que les hommes en particulier les moins de 25 ans, sont trois fois plus touchés que les femmes. Au niveau national, ce sont 166 000 chômeurs de plus enregistrés en deux semaines.

Municipales

Un projet de loi prévoit de réorganiser les élections municipales les 27 septembre et 4 octobre prochains. Ces élections se tiendraient dans les 4 800 communes n’ayant pas élu un conseil municipal au complet le 15 mars. Par contre, les conseils municipaux élus le 15 mars pourraient être installés entre le 2 et le 7 juin prochain. à confirmer !

Crime de lèse-majesté !

Elle est menacée d’exclusion pure et simple par le chef de file des députés macronistes

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin, membre du groupe La République en Marche avait critiqué le ton guerrier utilisé par Emmanuel Macron dans ses discours du mois de mars. Elle a voté contre le plan de déconfinement présenté par le Premier ministre. Quel crime de lèse-majesté… Elle est menacée d’exclusion pure et simple par le chef de file des députés macronistes. Croyez-vous que parmi ces godillots qui peuplent l’Assemblée, quelques-uns, poussés pas un soupçon démocratique, aient protesté ? Que nenni ! Pas un pour défendre leur collègue qui a refusé de se coucher ! Même nos « courageux » députés LReM des P.-O. se sont abstenus de toute remarque… à la niche, les toutous !

Le MRAP66 réagit au premier tour des municipales à Perpignan

Extraits : Pour le MRAP66, « l’accession de Louis Aliot à la mairie de Perpignan serait catastrophique » notamment dans le domaine de « la lutte contre le racisme et les discriminations, l’aide aux réfugiés et la promotion de l’amitié entre les peuples »

Dans les communes dirigées par le Rassemblement National, « la vie des associations est confrontée à de nombreux obstacles comme la baisse significative ou la suppression totale de subventions, le refus de mise à disposition d’une salle municipale, le retrait de locaux municipaux » a dénoncé l’association. « C’est bien l’éducation des jeunes à la pensée humaniste, solidaire et républicaine qui est alors menacée » a-t-elle conclu dans son communiqué.

Les imprimantes 3D sollicitées

Très simple, un serre-tête en plastique, une feuille plastique transparente et un élastique, c’est suffisant pour confectionner des visières de protection. Dans le département, de Céret à Tresserre, en passant par Villeneuve-de-la-Raho et Banyuls-dels-Aspres, un élan de solidarité s’est créé et les imprimantes 3D se sont mises en marche : 400 visières ont été livrées, 1500 sont en cours pour répondre à une demande sans cesse croissante.

Des militaires en renfort

Les accents guerriers de notre président se concrétisent avec l’arrivée à Perpignan d’une unité militaire pour « veiller » sur la ville. Sûr qu’on aurait préféré voir débouler docteurs, infirmiers et aides-soignants mais que voulez-vous, on a investi six milliards d’euros dans les dépenses militaires ; les soldats, c’est tout ce qu’il nous reste sur le marché actuellement.